Photographier un château autrement que pour montrer le château.
Dans les brumes automnales, il nous apparaît éphémère et hors du temps, niché au cœur d’une forêt, le long d’un cours d’eau, tel un bijou dans une écrin spécialement créé, impressionnant par sa taille et son décor. Englouti dans cette brume douce qui le fait fondre dans son paysage intact, aux premières lueurs de l’aube, il se découvre, petit à petit, magique et majestueux.
Mes photographies du château de Chambord explorent la perspective du lieu à l’atmosphère toute singulière. Le paysage, baigné par un sfumato subtil et par essence vaporeux, prend alors une nouvelle dimension. Les contours et les proportions de ce château énigmatique s’adoucissent, se perdent mystérieusement dans la brume, laissant libre cours à l’imagination. Ce n’est plus un château que l’on voit, et l’interaction entre la bâtisse et le brouillard devient alors un sujet photographique à part entière.
La série est réalisée en noir et blanc argentique pour mieux traduire, souligner l’atmosphère si particulière.