Lorry

Nous sommes tous empreints de stéréotypes: des femmes qui désirent être hommes, ces hommes qui se prennent pour des femmes. 

Un homme peut cacher une femme. Un jeu, un moment de tendresse volé, ce plaisir que de porter des talons hauts. Sont-ils seulement réservé aux femmes? Ces petits moments de complicité où le temps d’une journée il devient l’autre. 

L’homme idéal n’existe pas. La femme idéale non plus. Mais il semble bien que ce soit une tentation très féminine de changer les hommes. Aussi surprenant qu’il soit c’est pourtant beaucoup plus fréquent qu’on ne l’imagine.

A tous les mauvais garçons qui cachent une femme mais qui se sentent hommes.